Cliquez sur la vue ci-dessus pour voir le modèle quadrillé agrandi 2 fois.

  Voir le modèle quadrillé    suivi d'un iris peint par louviou       Fermer cette page du suivi  
Cliquez sur une imagette
suivante pour l'agrandir
Commentaires des séances de 'copie au carreau'
voir la palette de Jean Vichniacoff alias louviou

La toile carrée de 60 centimètres de côté, est préparée avec un fond noir sur lequel est tracée une grille de deux centimètres et marquée d'un point jaune aux intersections des lignes tous les dix centimètres.

Après la disparition de Francette ma femme survenue le 9 avril 2012, lundi de Pâques, je suis sous traitement anti-dépressif et j'ai repris la peinture ce dimanche 13 mai 2012 pour essayer de combattre la peur qui me tenaille les entrailles.



Après avoir réalisé pour un ami qui m'a bien soutenu dans mon malheur, les deux toiles ci-dessus (cliquez pour agrandir), "la calanque à contre-jour" et "le mas provençal", je reprends cette toile avec hardiesse ce mercredi 1er août 2012.

Samedi 4 août 2012, je continue à mettre en place quelques éléments en hâte et tout me semble bien facile. Qu'il fait bon peindre, on se retrouve dans le retour depuis le bout de son pinceau par les couleurs avec enchantement.

Lundi 6 août 2012, je prépare comme à la séance précédente les couleurs de fond de cet iris et j'ai remarqué que le semi de points de lumière allume automatiquement la surface sur laquelle il est appliqué, ce que je vais faire prochainement.

Samedi 11 août 2012, je travaille avec beaucoup de couleurs comme je l'ai dit le lundi afin de mettre de la lumière. Le résultat est conforme à mon attente et il me semble que peindre est encore plus facile maintenant que j'ai découvert cette subtilité du semi.
On peut voir, tenues par des punaises magnétiques, une devant plaquée à une derrière la toile formant ainsi un couple de maintien, deux photos 10x15cm parmi les huit du modèle quadrillé de cet iris.

Dimanche 12 août 2012, je peins les zébrures sur les pétales du bas et les poils qui s'hérissent au-dessus de celui de droite. Je suis quand même arrivé à remplir de couleurs diverses les deux tiers de cette toile quadrillée.

Lundi 13 août 2012, me voici dans le coin gauche en bas de cette peinture en mettant en place ce pétale avec du violet, du bleu, du rose, du vert, etc. Les éléments du parterre de l'arrière-plan demande à être éclaircis car sur la photo, ils sont trop sombres, pour ainsi dire invisibles.

Mardi 14 août 2012, la séance sera celle des rectifications. En effet, cette toile me faisait travailler du chapeau tant sur l'arrière-plan que sur la perspective de la colonne à droite en haut de la vue. J'ai corrigé ce qui me contrariait et j'éprouve vraiement un certain soulagement.

Mercredi 15 août 2012, le dernier pétale avec les éléments de son environ sont mis en place. Il reste donc à parsemer de points de lumières pour finir d'allumer cet iris saisi avec mon Canon SX1IS dans l'Espace Van Gogh d'Arles-sur-Rhône, cette belle cité où j'ai la chance d'habiter depuis 1952 et maintenant de survivre.
Je viens de prendre mon deuxième cachet de "Stablon 12,5 mg" de la journée pour "ne pas pleurer" lors de ma dépression.
Je peins un peu brutalement afin de ne pas sombrer dans cette hypersensibilité qui prenait d'habitude ma respiration et mes tripes lors de mes séances de peinture. Peindre avec les yeux et moins avec le ventre me permet de continuer après Francette.



Vendredi 17 août 2012, le semi appliqué aux pétales de l'iris apporte de la luminosité sur cette fleur. Un bleu discret signale le premier étage de cet ancien hôpital d'Arles-sur-Rhône où Vincent van Gogh a fait un séjour pour se faire soigner et peint quelques toiles. Cet endroit en plein air appelé "Espace Van Gogh" est très visité tout au long de l'année. La composition florale du jardin est assurée avec merveille par les services de la ville et j'ai grand plaisir à venir y passer un moment.
Pour cette séance, je me suis mis dans la rue devant ma porte profitant du beau temps et du ciel bleu qui dispense une lumière riche en ultraviolet également nommée "lumière du Nord" par les peintres.


  Voir le modèle quadrillé    suivi d'un iris peint par louviou       Fermer cette page du suivi  

  Lisez la page des commentaires sur la peinture de louviou en y ajoutant éventuellement le vôtre