La méthode de louviou    suivi des séances du portrait de Benoît GAZIA      Fermer cette page du suivi  


Cliquez sur une imagette
pour voir en grand
Commentaires des séances de 'copie au carreau'
voir la palette de Jean Vichniacoff alias louviou

Le modèle a été photographié le jeudi 1er novembre 2007 avec l'appareil de photo numérique Canon 350D à la lumière*** de la rue Corneille, où habitent Francette et louviou, à Arles-sur-Rhône, ***lumière du 'Japon de Vincent van Gogh'.

La photo recadrée à 37cm x 45cm et parée d'une marge de 5mm, cette partie étant cachée par la feuillure lors de l'encadrement, pour finalement atteindre 38cm x 46cm qui sont les dimensions du format 8F des chassis entoilés à peindre

Du modèle quadrillé, treize parties significatives de 10cm x 15cm ont été dégagées et imprimées sur la 'Selphy CP600' par sublimation thermique. Ces parties autorisent la copie sur toile au grand jour indispensable pour bien discerner les teintes délicates du portrait.

La toile au Format 8F a été peinte avec du 'Noir à tableau d'école' et bien sèche au bout de 2 jours.
Elle est ensuite quadrillée tous les 2 centimètres et marquée par un point blanc aux intersections des lignes de la grille.

Je commence le fond avec du bleu rex et du bleu turquoise afin de pouvoir isoler le visage, puis je mets en place la chemise. Déjà je sens la présence de Benoît dans la toile.

Au lieu de peindre du haut vers le bas, je continue par le menton puis la bouche avec les moustaches et il me semble que Benoît est content ... pas trop ... lèvre supérieure pas assez large. Remarquez que je me suis trompé d'un carreau. L'erreur est humaine et le portraitiste n'est pas à l'abri d'une moustache tronquée.

Voilà, c'est réparé. Les moustaches sont au poil près il n'en manque pas un. Dans la lancée, je monte vers l'oeil gauche de Benoît.
A partir de maintenant, je sais qu'il me surveille d'un oeil et j'ai intérêt me tenir à carreau (de copie).

Cette séance a permis de dessiner avec du violet permanent sur un fond marron clair. C'est plus diffile pour 'monter les couleurs'. C'est aussi l'occasion de poser des couleurs plus pures. C'est l'étape des essais pour louviou toujours en quête de quelque nouveauté.

Tous les éléments sont placés, le médaillon faisant l'objet d'une séance spécialement consacrée à la peinture de Sainte Marie Jacobé et de Sainte Marie Salomé dont la servante Sainte Sara est la patronne des Gitans, debout dans la barque qui les a amenées aux Stes-Maries-de-la-Mer.

Cette septième séance reprend le portrait après six jours de séchage. Le fond est éclairci avec du bleu Rex, du jaune orangé, du rose Quinacridone et du vert clair, teintes qui sont mélangées avec du Blanc de Titane ei liées avec du Médium. L'ensemble a l'air de tenir debout. La prochaine séance sera consacrée au médaillon ainsi qu'à la date et à la signature. Un cadre vert est adopté.



Cette huitième et dernière séance reproduit le médaillon sur lequel on voit, debout dans la barque qui les avait amenées de la Palestine aux Stes-Maries-de-la-mer après la mort de Jésus-Christ, Ste Marie Jacobé et Ste Marie Jacomé dont la servante Sara 'la Noire' est la patronne des Gitans du monde entier.
La date et la signature sont multicolores.

à suivre ...

Jean Vichniacoff alias louviou né en septembre 1934 vous remercie infiniment d'avoir eu la patience de le suivre au cours de la réalisation de ce portrait et espère vous avoir donné des idées pour peindre des visages par la 'montée des couleurs' sur fond noir.



  La méthode de louviou    suivi des séances du portrait de Benoît GAZIA      Fermer cette page du suivi  

  Lisez la page des commentaires sur la peinture de louviou en y ajoutant éventuellement le vôtre